Je déménage

* Ces deux champs sont requis

Besoin d'aide ?

Un conseiller vous accompagne dans vos démarches

Ecrit par Yann Daoulas

A l’occasion d’un déménagement, de nombreux abonnements liés à votre logement sont à revoir ou à renouveler. Parmi ceux-ci, vos contrats d’électricité et de gaz. Nous allons voir dans ce guide quels critères prendre en compte pour savoir quel est le meilleur fournisseur d’énergie selon vos besoins et payer moins cher.

Les artisans déménageurs

Nos conseils pour choisir le fournisseur d'énergie adapté à vos usages

Pour ouvrir un nouveau contrat de gaz ou d'électricité, il convient d'étudier précisément vos besoins, avant d'envisager les offres commerciales disponibles pour choisir celle qui vous conviendra le mieux.

Maison ou appartement, neuf ou ancien : besoins en énergie différents

compteur electriqueLorsque vous emménagez dans une nouvelle maison ou un nouvel appartement, la première chose à faire est un point sur les caractéristiques de l’habitation. Vos besoins en énergie dépendront en effet de sa superficie et de la qualité de l’isolation, qui ne sera pas la même dans une maison neuve ou dans un collectif ancien.

A prendre en compte également : le mode de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. Sur ce dernier point, n’oubliez pas que votre consommation dépendra aussi du nombre de personnes présentes dans votre logement et de vos habitudes.

Quelle puissance pour votre compteur ?

Avant de choisir votre nouveau fournisseur d’énergie, il vous faudra ainsi faire le point sur vos équipements et les appareils électriques que vous faites régulièrement fonctionner afin de déterminer la puissance adaptée pour votre compteur électrique. Celle-ci s’échelonne généralement à 3, 6, 9 ou 12 kvA, rarement au-delà. La plupart des logements sont installés en 6 kvA, mais une puissance de 3 kvA peut suffire pour les petites superficies sans chauffage électrique.

Il est important de sélectionner la bonne puissance : trop élevée, elle entraînera un abonnement inutilement cher. A l’inverse, une puissance trop faible au regard de votre consommation peut faire disjoncter régulièrement le compteur de votre logement. Toutes ces informations vous seront indispensables lorsque vous entamerez des démarches pour renouveler vos contrats énergie lors de votre déménagement.

Les artisans déménageurs

02 90 22 52 77*

Bilan personnalisé et gratuit de votre consommation

*Appel gratuit depuis une box. Lundi au vendredi 9h-19h

Offres réglementés et offres de marché

Le libre choix du prestataire électricité et gaz

Depuis 2007, les consommateurs français sont libres de choisir entre les opérateurs historiques EDF et ENGIE (ex-GDF Suez) et de nouveaux fournisseurs alternatifs. Il est ainsi possible de souscrire à des offres au tarif réglementé ou à des offres de marché, c’est-à-dire à un prix librement fixé par un autre fournisseur que les acteurs historiques. A un tarif en général moins élevé que le tarif réglementé (jusqu’à 12% de moins sur le prix hors taxes de la consommation) : idéal pour les utilisateurs à la recherche d’un contrat pas cher !

Les entreprises locales de distribution (ELD)

Dans certaines villes, régions et intercommunalités, la gestion du réseau d’électricité ou de gaz est historiquement assurée par des régies locales. C’est notamment le cas à Strasbourg, Metz et dans de nombreuses communes d’Alsace et de Lorraine, mais aussi en Rhône-Alpes (Grenoble), en Gironde (communauté urbaine de Bordeaux), et dans certaines communes dans l’Aisne, les Deux-Sèvres, la Vienne, l’Oise ou la Charente-Maritime.

Les ELD assurent également la distribution sur leur réseau, qui desservent environ 5% des foyers français, sur des territoires où les fournisseurs alternatifs n’ont pas souhaité venir les concurrencer. Leur offre est donc la seule disponible.

Quels sont les fournisseurs pour l’électricité et le gaz ?

Les acteurs historiques que sont EDF et ENGIE, conservent la mainmise sur leur métier d’origine, avec une part de marché de près de 90% sur l’électricité pour le premier, et supérieure à 80 % sur le gaz pour le second.

Parallèlement, certains acteurs alternatifs sont parvenus à s’imposer sur ce créneau, comme Direct Energie, Lampiris, ou ENI. Ces marchés sont également disputés par nombreux petits opérateurs (Planète OUI, Antargaz, Proxella , Energem, Enercoop, Alterna, Lucia), ou encore des nouveaux venus comme Ekwateur et Plüm.

Les offres duales

Sachez également que de nombreuses entreprises proposent à la fois le gaz et l’électricité : il est donc possible de prendre l’un et l’autre chez un opérateur différent pour le même logement, où les deux énergies chez le même fournisseur. Direct Energie et Lampiris proposent ainsi des offres à meilleur tarif si vous souscrivez une offre duale chez eux.

Sans frais, sans tracas et sans enagement

Changer de fournisseur d’électricité ou de gaz est aujourd’hui une opération simple, gratuite et sans engagement. Et sans paperasse : le changement d’opérateur n’implique pas de démarches administratives. Elle n’entraîne pas non plus d’intervention sur votre compteur. Vous disposez d’une énergie de même qualité que chez les opérateurs historiques, et cela vous laisse, à tout moment, la possibilité de revenir aux tarifs réglementés d’EDF et d’ENGIE.

Trouver l'offre énergie la moins chère

Au moment de déménager, lorsque vous comparez les prix des distributeurs d’énergie pour trouver une offre pas chère, gardez à l’esprit que votre facture comprend deux composantes : l’abonnement et la consommation. Ces deux parties du tarif final sont à prendre en compte pour comparer les offres d’électricité ou de gaz, mais le paramètre essentiel à retenir est le prix du kWh. Celui-ci dépendra du type d’offre retenu. Il peut s'agir d'une offre à tarif réglementé, proposées par EDF, ENGIE et les ELD, où le prix du kWh est fixé par les pouvoirs publics. Ou alors d'une offre de marché (également proposées par EDF et ENGIE). Il en existe de plusieurs types :

Les artisans déménageurs

Les différentes offres de marché gaz et électricité

  • Tarif indexé : cela vous garantit un coût inférieur au tarif règlementé mais, comme leur nom l’indique, le prix du kW/h fluctue en fonction de l’évolution des tarifs réglementés. Si ces derniers baissent ou augmentent, le prix de la consommation de ces offres baisse ou augmente aussi, dans les mêmes proportions. Parmi les offres à tarif indexé, on trouve notamment l’offre Classique de Direct Energie, le contrat Happ’e by Engie, l’Evolucio d’ENI (gaz) ou certaines offres de Lampiris.
  • Tarif fixe : vous êtes assurés de payer le même prix pendant une durée prédéfinie (de 1 à 4 ans en général), quelle que soit l’évolution des tarifs réglementés. Exemple : l’offre gaz fixe de Lampiris.
  • Tarif fixe ajustable : une solution proposée notamment par ENI sur le gaz (offre Astucio), avec un prix bloqué comme sur une offre fixe, mais la possibilité de bénéficier d’une révision à la baisse tous les ans si le tarif réglementé baisse. Si ce dernier augmente, en revanche, le tarif d’Astucio reste le même.
  • Abonnement réduit : une offre pratiquée par Planète OUI, distributeur d’électricité 100% verte, mais avec un prix du kWh proche du tarif réglementé. Il permet en revanche d’économiser de 10 à 20% sur son abonnement, une option qui peut être intéressante pour les petits consommateurs.
  • Offres low-cost : des services 100% online qui permettent de réaliser des économies encore plus conséquentes par rapport au tarif réglementé. Sur le modèle des opérateurs de téléphonie mobile à bas coûts comme Sosh ou RED, la souscription, la facturation et le service clients se font intégralement par Internet.

Electricité : heures pleines et heures creuses, est-ce intéressant ?

Les fournisseurs d’électricité proposent tous une option heures pleines/heures creuses (HPHC) pour permettre à leurs clients de réaliser des économies. Mais ce n’est pas forcément la meilleure option pour payer votre électricité moins cher. Sur une tranche horaire donnée (généralement 8 heures la nuit), le kWh est proposé à un prix plus faible que le tarif de base, et, en contrepartie, à un prix plus élevé le reste de la journée. Ce type d’abonnement est en outre plus coûteux que pour un contrat classique.

Souscrire une offre de ce type, plus chère qu'un contrat classique, peut-être intéressant à condition d’afficher une consommation conséquente (familles, logements tout électriques) et de disposer d’équipements susceptibles de la rentabiliser. Il faudra au minimum que vous fonctionniez avec un chauffe-eau électrique ou un chauffage à accumulation, en plus d’équipements électroménagers programmables pour tourner la nuit. A titre d’indication, un fonctionnement en heures creuses / heures pleines n’est généralement rentable financièrement que si vous parvenez à consommer au moins 35 à 40% de votre électricité sur les heures creuses...

Environnement : choisir un fournisseur d’énergie verte

Certaines marques d’électricité ou de gaz se distinguent par l’origine de leur énergie, issue à 100% de ressources renouvelables : solaire, éolienne, hydraulique, géothermie ou biomasse par exemple. Comme il est impossible de vérifier l’origine des électrons que vous consommez, les fournisseurs s’engagent, dans la pratique, à réinjecter sur le réseau une quantité d’électricité produite via des sources renouvelables équivalente à celle que ses clients « verts » ont consommée. Ainsi, le consommateur contribue directement au développement de la production d’énergie issue de sources renouvelables. Pour prouver à leurs clients qu’ils sont bien en mesure de produire de l’énergie verte, ils doivent disposer de certificats attestant de sa provenance, des « garanties d’origine » délivrées par une société de certification indépendante.

Parmi les offres disponibles, citons notamment l’offre Planète Oui 100% électricité renouvelable, l’abonnement Electricité verte de Lampiris, l’offre 100% renouvelable d’EDF, la formule Elec Verte d’Engie ou encore l’Offre Verte de Direct Energie.

Les autres critères pour choisir : services et avantages

Dernier élément pour comparer les offres de gaz ou d’électricité lors de votre déménagement : la qualité du service client. Certains consommateurs préféreront par exemple pouvoir joindre leur prestataire par téléphone, et privilégieront les marques proposant des horaires d’ouvertures élargis (soir et week-end). D’autres se satisferont d’une communication 100% en ligne (mails, chat et espace client), généralement proposée dans le cadre des offres low cost.

Il s’agit également de vérifier quels moyens de paiement sont autorisés (carte bancaire, chèque, espèces, TIP SEPA), ou de quelle manière vous sera transmises votre facture (mail, papier ou les deux). La procédure et les éventuelles pénalités prévues en cas d’incident de paiement (retard) sont également à étudier. Autant d’éléments qui peuvent faire la différence au moment de sélectionner votre offre d’énergie, puisque certains opérateurs se montrent plus efficaces que d’autres à cet égard. A titre d’exemple, Direct Energie a été élu meilleur service client de l’année en 2017 dans la catégorie fournisseur d’électricité et de gaz.

Enfin, lorsqu’on déménage, il peut être intéressant de profiter d’une offre de parrainage ou d’en faire profiter ses proches pour réaliser des économies sur sa facture. Dernier paramètre qui peut vous aider à comparer les abonnements d’électricité et de gaz pour votre nouveau logement : la possibilité de bénéficier de services annexes inclus ou à prix réduit, comme l’entretien de votre chaudière ou des assurances sur vos équipements...

Les artisans déménageurs

Besoin d'aide pour évaluer votre consommation ?

Contactez nos conseillers au

02 90 22 52 77

Du lundi au vendredi de 9h à 19h - Appel gratuit depuis une box